Mont Blanc en ski de randonnée

Mont Blanc (4810 m.) à ski

Sommet le plus haut entièrement Européen, le Mont-Blanc attire les foules et fait parler de lui. Et ce non sans raison ; du haut de ses 4810 m., il domine majestueusement les sommets alentours, de ses formes rondes versant Nord, et élancées sur son versant Sud. Le gravir se mérite, et le skier aussi. La voie classique hivernale est devenue assez technique pour avoir, la majorité du temps, à faire usage de 2 piolets. Il faudra aussi compter sur les effets de l’altitude. Une bonne acclimatation sera nécessaire sous peine de se voir refuser l’accès au sommet. La descente, quand à elle, est suffisamment longue pour pouvoir y rencontrer tous types de neige : souvent très dure près du sommet, un peu de croûtée à la transition avec la neige plus froide parsemée de débris de glace, avant de rejoindre les pentes de neiges transformées sur la partie basse. Bref, on y va pas pour faire du grand ski, mais pour réaliser une belle ascension et utiliser les skis comme moyen de locomotion. Si la neige est agréable à skier, il s’agit d’un bonus! Pour autant, le niveau à ski doit être très bon pour pouvoir descendre en haute altitude en sécurité. Mais détendez-vous, ça va bien se passer!

Dénivelé positif : moins de 2800 m.

Dénivelé négatif : jusqu’à 3800 m. selon les conditions d’enneigement


Tarif : 1350€

Nombre de personnes par guide : 2 max. En fonction des conditions, il est possible que 1 pers. / guide soit nécessaire.