La Haute Route Chamonix Zermatt intégrale en ski de randonnée

Chamonix Zermatt intégrale

Cette variante de la Haute Route « classique » est restée très sauvage. On peut passer une journée sans rencontrer âme qui vive, à l’exception des gardiens de refuges qui nous serviront ce repas bien mérite. Il s’agit d’un itinéraire beaucoup plus sportif et nécessite de l’expérience en alpinisme/ski alpinisme.

J1 : Chamonix – Refuge d’Argentière

Après avoir fait connaissance et revisité nos sacs à Chamonix, nous voici dans le télécabine de Plan Joran, aux Grands Montets. Un peu de ski nous permet de vérifier que le niveau sera suffisant pour le reste de la traversée. Nous nous dirigeons ensuite vers notre premier refuge en altitude, le refuge d’Argentière (2771m.). Nous reverrons en chemin les basiques que sont conversions et recherche de victime en avalanche.

Dénivelé + : Environ 400 m.

Dénivelé – : Environ 500 m.

Durée : Environ 4h d’effort

J2 : Refuge d’Argentière – La Fouly

Il est temps de quitter la foule de l’itinéraire classique! Une fois notre petit déjeuné rapidement avale, on monte en direction du Col du Chardonnet. Une fois la première partie de la descente négociée, nous voici filant sur le glacier de Saleina. On remonte ensuite au col de la Grande-Luy pour basculer sur la Suisse. Une très longue descente (1600 m.) nous permet de finir cette journée, avant de s’installer dans un gîte à La Fouly.

Dénivelé + : Environ 1000 m.

Dénivelé – : Environ 2000 m.

Durée : Environ 8h d’effort

J3 : La Fouly – Hospice du Grand Saint Bernard

ùPour notre première journée totalement hors du circuit classique, on commence par … remonter les pistes de ski de fond! À cette heure-ci, le silence règne encore le long de la Dranse de Ferret. Une fois les Lacs de Fenêtres passé, on fini cette longue montée au Col de Fenêtre. De là, une courte mais agréable descente nous mène sur la route du Col du Grand Saint Bernard. Nous suivront cette route qui nous emmènera à l’hospice du Grand Saint Bernard où nous passerons la nuit.

Dénivelé + : Environ 1200 m.

Dénivelé – : Environ 300 m.

Durée : Environ 7h d’effort

J4 : Hospice du Grand Saint Bernard – Cabane de Valsorey

Nous quittons l’hospice par la route de Bourg Saint Bernard. Une fois que l’on a rejoins l’ancienne station de ski, nous bifurquons vers les Dents de Proz. Une brèche nous mène vers une pente à environ 40 degré pour nous glisser vers le Petit Vélan. Nous évitons ce sommet aussi par un autre col qui nous permet d’accéder au glacier de Tseudet. Une dernière remontée nous permet d’aller se reposer pour la nuit dans le refuge le plus haut de notre périple, la cabane de Valsorey (3030 m).

Dénivelé + : Environ 1800 m.

Dénivelé – : Environ 1700 m.

Durée : Environ 9h00 d’effort

J5 : Cabane de Valsorey – Cabane de Chanrion

C’est partie pour la journée la plus technique du parcours ; au programme, remonte d’un couloir, descendre le glacier sauvage du Mont Durand, et finir par une remontée à la Cabane de Chanrion. Je ne vous en dit pas plus, ça gâcherait le plaisir!

Dénivelé + : Environ 700 m.

Dénivelé – : Environ 1400 m.

Durée : Environ 7h30 d’effort

J6 : Cabane de Chanrion – Rifugio Nacamuli

Nous voila toujours au milieu des glaciers sauvages, et cette fois, direction l’Italie! On remonte le long glacier d’Ottema, on passe le col de l’Eveque (partie du Chamonix Zermatt Classique), et on descend jusqu’au Rifugio Nacamuli. Et encore un jour Tout seul, mais c’est le dernier cette fois!

Dénivelé + : Environ 1000 m.

Dénivelé – : Environ 700 m.

Durée : Environ 8h30 d’effort

J7 : Rifugio Nacamuli – Zermatt

Retour sur nos pas en ce début de journée. Direction, le col du Collon. Puis bifurcation vers le col du Mont Brûlé (avant que la foule débarque, si possible), puis col de Valpelline (3568 m), et descente jusqu’à Zermatt en passant sous l’énorme face Nord du Cervin. Cette dernière descente ne sera pas à négliger (environ 15 km pour 2000 m de dénivelé!), car on va parcourir une longue piste parfois ascendante pour boire la bière de Zermatt!

Dénivelé + : Environ 900 m.

Dénivelé – : Environ 3000 m.

Durée : Environ 7h00 d’effort