Faire en ski de randonnee la Haute Route, Chamonix-Zermatt « classique »

Chamonix-Zermatt « classique »

Classique parmi les les classiques la Haute Route est réputée dans le monde entier. Ce voyage vous emmènera en altitude, au milieu des glaciers et des sommets avec un effort modéré grâce à l’utilisation de taxi et de remontée mécanique.

J1 : Chamonix – Refuge d’Argentière

Après avoir fait connaissance et revisité nos sacs à Chamonix, nous voici dans le télécabine de Plan Joran, aux Grands Montets. Un peu de ski nous permet de vérifier que le niveau sera suffisant pour le reste de la traversée. Nous nous dirigeons ensuite vers notre premier refuge en altitude, le refuge d’Argentière (2771m.). Nous reverrons en chemin les basiques que sont conversions et recherche de victime en avalanche.

Dénivelé + : Environ 400 m.

Dénivelé – : Environ 500 m.

Durée : Environ 4h d’effort

J2 : Refuge d’Argentière – Champex

On sort tôt le matin du refuge, on chausse les skis et on descend vers pied du col du Passon. On le franchi et on poursuit notre ascension vers le Col supérieur du Tour (3389 m.). De là, on se laisse glisser sur le long plateau du Trient pour entamer noter dernière ascension, celle du col des Ecandies. Après cette petite mais technique remontée, nous finissons par une belle et longue descente nous menant à Arpette où nous allons passer la nuit.

Dénivelé + : Environ 1100 m.

Dénivelé – : Environ 1600 m.

Durée : Environ 8h d’effort

J3 : Champex – Cabane de Praz Fleuri

Après une courte descente depuis Arpette, nous voici à Champex. Un taxi nous emmène à Verbier, d’où une succession de pistes et de remontées mécaniques nous conduisent à 2700 m. De là, on met les peaux et c’est parti pour l’ascension du Col de la Chaux, on enchaîne sur le col de Momin qui nous ouvre la porte d’accès vers le sommet de la Rosablanche (3335 m.). Pour conclure cette belle journée, on glisse vers la cabane de Prafleuri (2620 m.) pour y passer la nuit.

Dénivelé + : Environ 700 m.

Dénivelé – : Environ 1300 m.

Durée : Environ 7h d’effort

J4 : Cabane de Praz Fleuri – Cabane des Dix

Un départ matinal nous conduit au col des Roux. S’en suit une longue descente traversante vers le lac des Dix. Nous remontons ensuite le technique passage du Pas du Chat. Nous continuons enfin vers la Cabane des Dix (2928 m.). Si le cœur nous en dit, il est possible de faire un rapide saut vers la Luette (3547 m.) afin d’agrémenter l’après midi.

Dénivelé + : Environ 700 m.

Dénivelé – : Environ 400 m.

Durée : Environ 5h d’effort

J5 : Cabane des Dix – Cabane des Vignettes

Nouveau départ matinal, et direction le passage de la Serpentin. Ce passage technique négocié, on continue notre ascension vers le Pigne d’Arolla, point culminant de notre traversée avec ses 3772 mètres d’altitude. Reste la descente vers la dernière cabane de notre périple, la cabane des Vignettes.

Dénivelé + : Environ 900 m.

Dénivelé – : Environ 700 m.

Durée : Environ 7h d’effort

J6 : Cabane des Vignettes – Zermatt

C’est parti pour une longue et très belle journée ; au programme, pas moins de trois col (Évêque, Mont Brûlé et Valpelline) avant d’entamer la descente sur Zermatt, en passant sous la dent d’Hérens et la face Nord du Cervin. Mais je ne vous en dit pas plus, vous viendrez le découvrir par vous même 😉

Dénivelé + : Environ 1000 m.

Dénivelé – : Environ 2800 m.

Durée : Environ 8h d’effort